UPM entre en négotiation exclusive pour la cession d'actifs de la papeterie de Stracel à Strasbourg, France

(UPM, Helsinki – 3 juillet 2012 à 8:30 CET)

UPM entre en négociation exclusive avec VPK Packaging Group NV et Klingele Papierwerke, par le biais de leur joint-venture nouvellement créée, en vue de la cession d’actifs et d’une partie des terrains du site de la papeterie UPM Stracel à Strasbourg, en France. Ces entreprises ont fait une offre ferme pour l’acquisition d’actifs appartenant à UPM. L'offre est subordonnée à la finalisation de l’analyse de la banque mandatée pour le financement de l’opération. Il est prévu qu’UPM conserve une partie des actifs immobiliers et des terrains de Stracel pour l’éventuelle production de biocarburants de deuxième génération.


VPK et Klingele ont l’intention de convertir l’usine de Stracel en une unité de papier pour
cannelure et de papier test-liner à partir de fibres recyclées, papiers destinés à la fabrication d’emballages carton. La capacité de production prévue serait d’environ 300 000 tonnes par an. La conversion de l’actuelle unité de production de papier magazine demanderait un investissement important de la part des deux entreprises qui se portent acquéreurs. Il est prévu que la nouvelle usine créerait 140 emplois une fois la conversion réalisée.


Cette opération est subordonnée à l’achèvement d’une procédure d’information et de
consultation des représentants du personnel concernés sur le projet de fermeture du site de Stracel et de plan de sauvegarde de l’emploi mis en place par UPM à cette occasion, dont cette opération est l’une des mesures compte tenu des 130 d’offres d’emploi qu’elle génèrerait au bénéfice des anciens salariés d’UPM. Cette procédure sera lancée prochainement et devrait être achevée au cours du second semestre 2012.


Le 31 août 2011, UPM a annoncé avoir réalisé un examen complet de la compétitivité à long terme de ses usines de papier de publication. Dans le cadre de cet examen, UPM a annoncé son intention de céder la papeterie d’UPM Stracel, ou de la reconvertir d’une autre façon. Depuis lors, UPM a travaillé en étroite collaboration avec les acteurs politiques, administratifs et économiques concernés afin de trouver la meilleure solution possible pour le site et ses salariés.


« UPM a mené une recherche active pour trouver un acheteur susceptible de bâtir un projet sérieux et crédible pour la restructuration industrielle du site de Stracel. Le projet dont nous disposons offrirait la possibilité de donner un nouvel avenir à Stracel, et créerait des opportunités d’emploi importantes sur le site », déclare Jyrki Ovaska, Président du Groupe d’activité Papier d’UPM.

Si UPM accepte l’offre qui lui a été soumise, le projet de conversion pourrait démarrer et la période de reconversion durerait environ 12 mois. Si le plan est mis en oeuvre, l’usine reconvertie pourrait commencer à produire au second semestre 2013.


Pour plus d’informations, merci de contacter:
- Arto Lampinen – UPM, Senior Vice President, Manufacturing, tél. : +358.40834.9350


- Jean-Marc Louvet, UPM France SAS via Image7, Marie Artzner – Tél +33.1.53.70.74.31+33.6.75 74 31 73 – martzner@image7.fr


Conférence téléphonique pour les journalistes français aujourd’hui à 11:30 CET:
N° à composer : +33 1 55 80 90 00
Code de conférence : 75639958#


Notes aux rédacteurs :


VPK
VPK Packaging Group NV, cotée sur Euronext Bruxelles, est un groupe européen intégré
d’emballage qui comprend 33 sociétés présentes dans 12 pays européens. VPK Packaging
Group NV a un chiffre d’affaires de 700 M€ et emploie 3 000 personnes.
www.vpkgroup.com


Klingele
Klingele, une société familiale allemande créée en 1920, est l’un des plus importants
producteurs indépendants de carton et d’emballage à partir de carton ondulé. La société
comprend une usine de papier, six usines intégrées de papier pour ondulé et sept usines de transformation situées en Europe et en Afrique. Son chiffre d’affaires s’élève à 340 millions € et elle emploie 1 250 salariés.
www.klingele.com


UPM Stracel
UPM Stracel produit du papier magazine couché et du papier journal spécial. Sa capacité de production annuelle est de 280 000 tonnes. Située dans l’est de la France, l’usine emploie 250 personnes. L’usine a été fondée en 1936.


UPM
UPM mène l'intégration des industries bio et forestière pour créer un avenir nouveau, durable, et basé sur l'innovation. Nos produits sont fabriqués à partir de matières premières renouvelables et sont recyclables. UPM comprend trois groupes d'activités: Energie et pâte, Papier, et Matériaux évolués. Le Groupe emploie environ 24 000 salariés et possède des unités de production dans 16 pays. Le chiffre d’affaires d’UPM s’élève à plus de 10 milliards d’euros par an. Les actions d'UPM sont cotées à la bourse d'Helsinki. UPM – The Biofore Company – www.upm.fr


UPM Papier
UPM possède 22 papeteries modernes et respectueuses de l'environnement en Finlande, en Allemagne, au Royaume-Uni, en France, en Autriche, en Chine et aux États-Unis. Nombre d'entre elles, en plus de produire du papier, sont également d'importants centres de recyclage et de production de bioénergie. UPM Paper emploie près de 13 000 personnes. En 2011, le groupe d'activité a réalisé un chiffre d'affaires net de 7,2 milliards d'euros.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site : www.upmpaper.com/fr

********
Ceci est une traduction non officielle du communiqué de presse publié en anglais
********





Bookmark and Share